Khâgne Moderne

Les horaires en khâgne moderne sont les suivants :k-moderne

Les cours de tronc commun

Lettres

En khâgne, le travail d’acquisition est à la fois plus approfondi et moins libre qu’en hypokhâgne dans la mesure où les programmes sont définis et fixés par les deux écoles normales supérieures. Ce programme, pour le cours commun, qui regroupe tous les étudiants, est constitué par trois « axes » ou « questions ».

La pratique de la dissertation, exercice central de ce dispositif, s’intensifie dans cette classe, de même que celle de l’explication de texte, exercice d’oral sur programme pour l’ENS-LSH, hors programme pour Ulm. Le travail des textes se fait plus précis, plus exigeant, en vue d’amener les élèves à une pensée la plus approfondie possible des sujets donnés. Certains étudiants, ceux qui se hissent au niveau du concours, font dans cette classe des progrès remarquables; tous gardent de ce contact privilégié avec les grands auteurs une empreinte fondamentale.

Certains d’entre eux, les « littéraires », poursuivent cette démarche en option Lettres Modernes, apprenant l’art complexe du commentaire composé, hors programme en khâgne moderne, le corpus portant sur tout texte, du XVIIème au XXIème siècle, sur programme en khâgne classique, où les élèves s’initient à la littérature comparée. La constitution de petits groupes, en rapport étroit avec un professeur, qui est souvent le même que celui du cours commun, permet un apprentissage privilégié, tout à fait unique, et construit de véritables spécialistes.

Le travail en Lettres est important, mais passionnant ; apprentissage de l’exigence, il constitue ce terreau fertile d’où sortiront, nous l’espérons, des esprits plus justes, mieux formés, véritablement humanistes.

>> Bibliographie Lettres modernes 2017-2018

Philosophie

En khâgne moderne, l’enseignement comporte 4 heures en tronc commun, auxquelles s’ajoutent 6 heures pour ceux qui ont choisi la philosophie en option de spécialité. Pour le tronc commun, le programme est le même dans les deux khâgnes (programme du concours des ENS) et aborde un domaine large de la philosophie (La science en 2014, La métaphysique en 2015, La politique et le droit en 2016).

>> Bibliographie Philosophie (tronc commun) 2017-2018

Histoire

Il s’agit de préparer en deux ans l’épreuve d’histoire des concours rassemblés dans la Banque d’Épreuves Littéraires (ENS Ulm, ENS Lyon, Écoles de Management, CELSA, IEP…). L’épreuve dite de tronc commun est une dissertation en 6 heures. L’épreuve d’option change de nature selon les ENS. Pour l’ENS Lyon option histoire qui est préparée au lycée Condorcet, il s’agit, à l’écrit, d’un commentaire de document en 3 heures.

Programmes de tronc commun des dernières années :
Session 2013 : Guerre, Etat et Société en France de 1851 à 1945
Session 2014 : Politique et société aux Etats-Unis, de Lincoln à Truman.
Session 2015 : Culture et politique en France sous la troisième République (1870-1940)
Session 2016 : La question des nationalités au cœur de l’Europe du dix-neuvième siècle (1814-1871)
Session 2017 : L’Afrique, la France et les Français, de 1871 à 1962

Géographie

L’enseignement de la géographie en tronc commun (2 h hebdomadaires) ne concerne que les élèves de khâgne dite « moderne », c’est à dire préparant en premier lieu le concours de l’ENS-LSH (Lyon). Le programme, renouvelé annuellement, est fixé par l’Ecole Normale et concerne donc de façon identique les élèves de tous les établissements.

Une spécificité du lycée Condorcet réside cependant dans le type d’entraînement proposé aux élèves : les dissertations proposées au cours de l’année ne sont pas rédigées à la maison mais sur place en temps limité, même en dehors des traditionnels « concours blancs ». Le bénéfice recherché est double : familiariser les élèves avec les conditions du concours, mais également limiter dans une certaine mesure la charge de travail à domicile.

En fin d’année, les candidats aux grandes écoles de commerce bénéficient, s’ils le souhaitent, d’un entraînement spécifique à l’épreuve orale de géographie figurant dans certains concours.

Un voyage d’études est organisé certaines années durant les congés scolaires lorsque le programme s’y prête. Des conférenciers prestigieux viennent parfois prêter leur concours bénévolement à l’établissement dans le cadre du programme annuel.

Les interrogations individuelles (« colles ») sont en partie assurées par le professeur de la classe, en partie par de jeunes collègues, déjà agrégés, généralement en cours de doctorat.

L’enseignement de spécialité (4 heures hebdomadaires) concerne, en khâgne « moderne », les élèves de l’option « histoire-géographie ». Les conditions matérielles offertes aux élèves pour cette préparation sont favorables : le lycée Condorcet possède en particulier une riche collection de cartes détaillées éditées par l’institut géographique national (IGN), constituée au fil des décennies par les achats successifs et les dons, comportant à la fois un stock de cartes récentes régulièrement renouvelé et des éditions plus anciennes aujourd’hui introuvables dans le commerce. Le professeur utilise également, cela va sans dire, toute la gamme des supports documentaires désormais permise par les ressources « en ligne ».

>> Bibliographie Géographie (tous niveaux) 2017-2018

Langues vivantes

Il s’agit aux concours de montrer que l’on maîtrise parfaitement la langue et donc les langues : la sienne et au moins une langue vivante étrangère – et que l’on peut ainsi exprimer une pensée personnelle riche et précise, à l’oral comme à l’écrit.

En khâgne moderne, les élèves peuvent continuer à étudier deux langues vivantes :

  • s’ils choisissent l’option Anglais en khâgne moderne (voir plus bas),
  • s’ils se présentent aux concours des Ecoles de commerce
  • ou s’ils choisissent une LV2 pour l’épreuve orale de presse.

ANGLAIS LVA

Le cours d’anglais LVA de tronc commun représente trois heures hebdomadaires. Il est axé sur la préparation de l’épreuve écrite de langues vivantes de la Banque d’Epreuves Littéraires du concours des Ecoles Normales Supérieures, qui permet aussi aux élèves de khâgne de postuler à d’autres concours tels que ceux des Ecoles de commerce ou du CELSA.

L’épreuve en question dure six heures, durant lesquelles les candidats doivent commenter un texte littéraire en prose – hors programme mais postérieur à 1800 – et traduire en français une portion de ce même texte. De ce fait, le cours d’anglais de tronc commun donne la priorité à ce double exercice de commentaire littéraire et de version, qui est évalué au cours de l’année lors de trois épreuves sur table « blanches », ainsi qu’une dizaine de DM environ – les notes apparaissant sur les bulletins scolaires des élèves étant traditionnellement celles obtenues lors des épreuves blanches, dont le degré d’exigence est très élevé.

Effectué très majoritairement en anglais, le travail en cours vise, en amont, à consolider les compétences linguistiques des élèves, tout particulièrement dans le domaine de la compréhension écrite et de l’expression écrite, enrichir leurs ressources lexicales et affermir leur maîtrise de la grammaire anglaise. Dans un deuxième temps, il s’agit d’aider les élèves à parfaire leur approche de la méthode du commentaire et de la version. Enfin, l’objectif est aussi de familiariser les élèves avec les littératures anglophones dans toute leur diversité (Angleterre, Etats-Unis, Irlande, littératures postcoloniales…), mais également avec l’histoire des idées au cours de la période : pour ce faire, l’approche retenue est habituellement une approche régionale et chronologique.

Au Lycée Condorcet, ce travail bénéficie par ailleurs de l’existence d’une option « anglais », spécialisée en littérature anglophone, que suivent en moyenne une dizaine d’élèves à raison de six heures hebdomadaires, et dont la contribution au cours de tronc commun est particulièrement féconde. Il est également complété par un cours d’oral de « presse » de deux heures hebdomadaires consacré à l’actualité du monde anglophone que suivent la majorité des élèves de la Première Supérieure moderne au lycée.

>> Bibliographie Anglais (tronc commun) 2017-2018

Espagnol

>> Bibliographie Espagnol (tronc commun) 2017-2018

Anglais LVB

Qu’ils aient été affectés en Première Supérieure Moderne ou en Première Supérieure Classique, les élèves du lycée Condorcet peuvent poursuivre l’étude de l’anglais LvB en deuxième année. Etant donné l’offre d’options du lycée en Première Supérieure Moderne (uniquement l’anglais est proposé comme option de langue) et en Première Supérieure Classique (aucune option de langue n’est proposée), ils ne préparent cependant pas d’épreuve Lv2 pour le concours. En revanche le cours de LvB est essentiel pour ceux qui envisagent de passer le concours de la BCE (Banque Commune d’Epreuves) menant aux écoles de commerce pour lequel deux langues sont exigées.

Pour des raisons entre autres liées à l’emploi du temps les deux heures de cours de LvB en deuxième année se déclinent différemment selon la section. En Première Supérieure Classique, le cours, commun au cours de LvB des Lettres Supérieures est orienté vers la littérature tandis qu’en Première Supérieure Moderne les élèves suivent le cours de presse des LvA. Selon la section choisie, on se reportera donc soit au descriptif du cours de LvB des Lettres Supérieures, soit au descriptif du cours de presse de Première Supérieure Moderne afin de prendre connaissance des recommandations données pour les vacances.

Les options

L’option lettres modernes

L’enseignement des lettres en option lettres modernes, en khâgne moderne, est d’une durée hebdomadaire de 6 heures, réparties en 4 heures de préparation aux épreuves écrites, et 2 heures de préparation aux épreuves orales de littérature comparée. Si l’on ajoute ces 6 heures aux 5 heures de cours commun, on peut penser qu’un élève de classes préparatoires reçoit une formation de base très riche, susceptible de lui donner les fondements d’une réelle compétence littéraire. Pour autant, la littérature reposant aussi sur la représentation de l’histoire, de la morale ou du politique, l’option lettres modernes n’est pas destinée qu’à de futurs chercheurs en littérature, mais aussi à tous ceux qui pourraient avec intelligence mieux appréhender le monde qui les entoure à partir de ses représentations.

À l’écrit, l’ENS Lyon n’a pas de programme ; l’épreuve est un commentaire composé sur tout texte littéraire du XVIIe au XXIe siècle. Cette grande liberté d’approche permet aux optionnaires de se familiariser avec les grands textes de la littérature française et francophone, d’affiner et d’approfondir leurs lectures, leurs interprétations, et de se construire une véritable culture, venue compléter efficacement le travail du cours commun, surtout depuis que celui-ci est pensé comme relevant d’études sur programme et hors programme. Le petit nombre d’étudiants (une dizaine en cours d’option) favorise la fréquence des travaux écrits, l’échange entre professeur et élèves, et rend possible une amélioration sensible des qualités de style, de la clarté de l’écrit, qui rendent ce travail précieux pour toutes les autres disciplines. La démarche du cours est une démarche chronologique, avançant du XVIIe siècle à l’époque contemporaine, qui permet à l’étudiant une approche des textes ancrée dans une perspective diachronique, très précieuse pour les élèves sortant d’une formation dans le secondaire souvent coupée à présent du contexte historique. L’enseignement est à la fois littéraire, stylistique, d’histoire littéraire et d’histoire des idées. La structure horizontale des postes au lycée Condorcet permet qu’un même professeur enseigne en cours commun et en option, si bien que le travail du commentaire complète celui de la dissertation, l’élève percevant la cohérence de l’ensemble de sa formation littéraire, ce qui constitue pour lui sans aucun doute un atout précieux.

L’oral est désormais un oral de littérature comparée, sur programme annuel, portant sur la confrontation d’un texte de littérature française et d’un texte de littérature étrangère en traduction : cette initiation à la littérature comparée attire des étudiants désireux de se familiariser avec une des disciplines fondamentales des études de Lettres Modernes, mais aussi tous ceux qui ont envie de découvrir la littérature mondiale.

La visée de l’option est évidemment l’intégration de l’ENS pour les plus brillants d’entre eux mais aussi l’intégration au CELSA, dans les écoles de commerce, ou les IEP, que ces élèves réussissent fort bien, quand ils ne font pas le choix de poursuivre leur scolarité dans le système universitaire, les « cubes » le rejoignant au niveau master, et souvent dans des filières sélectives (EHESS-ENS par exemple). Le choix de cette option doit s’appuyer sur un goût pour les lettres, un amour de la lecture, et sur une appétence pour l’écriture.

>> Bibliographie Lettres modernes (option Lyon) 2017-2018

L’option philosophie

Cette option s’adresse à celles et ceux qui ont découvert en hypokhâgne le désir de la « chose » philosophique – que celui-ci se traduise par un esprit critique toujours en éveil ou une lucidité assumée – et le plaisir que peuvent procurer la lecture attentive et patiente d’un grand texte de l’histoire de la philosophie et la réflexion toujours recommencée sur et avec ces textes.

Faire le choix de cette option, c’est travailler six heures par semaine au sein d’une communauté réduite favorisant les échanges avec les autres optionnaires et avec l’enseignant : ceux qui aiment réfléchir savent combien ce temps est précieux et nécessaire à la radicalisation d’un questionnement. Ce temps doit permettre de faire entrer le réel dans la classe, car la philosophie n’est pas le règne de l’abstraction : à quoi bon ce lent travail du concept et le souci d’affiner les distinctions entre les notions, si ce n’est pas pour dire la richesse et la complexité du monde ? C’est ce sens du concret que l’option philosophie aura à cœur d’inculquer en aidant chacun à parfaire ses capacités d’analyse et de synthèse et à travailler à toujours davantage de clarté et de rigueur.

Le programme de spécialité comporte deux notions et deux œuvres (appartenant à des périodes différentes de l’histoire de la philosophie). Les notions sont renouvelées tous les ans ; l’une des deux œuvres est conservée l’année suivante. Quatre heures hebdomadaires sont consacrées à l’étude des deux notions, deux heures à celle des œuvres (une œuvre et une notion par semestre). Programme ambitieux mais passionnant ! Si les notions sont l’occasion d’approfondir un type de questionnement et une démarche de pensée dans le prolongement de l’année d’hypokhâgne, elles offrent aussi l’opportunité de distinguer l’« extension » d’un concept de sa « compréhension » : disserter sur une notion, ce n’est pas la même chose que disserter sur un domaine (le programme de tronc commun se décline en effet en domaines). Ce travail compréhensif du concept permettra de répondre aux exigences de l’épreuve écrite de spécialité, une dissertation de cinq heures sur l’une des deux notions. D’autre part, comment progresser dans la discipline et s’y intéresser durablement sans se familiariser avec la pratique d’une lecture patiente, rigoureuse et précise ? Les deux œuvres inscrites au programme sont l’occasion de découvrir ou d’approfondir la connaissance d’un grand texte et de développer les qualités souhaitées chez un optionnaire de philosophie : le sens du problème, le souci du mot juste et une argumentation progressive et cohérente. Les épreuves orales (pour les spécialistes admissibles au concours de l’ENS Lyon) consistent en une explication de texte philosophique (1h de préparation, 30 min devant le jury ; l’épreuve porte sur un extrait d’un des deux textes mis au programme pour l’année) et un exposé sur une question de philosophie (1h de préparation, 30 mn devant le jury ; l’épreuve porte sur les deux notions mises au programme pour l’année).

Les khâgneux qui intègrent l’ENS-LSH Lyon bénéficient de quatre années rémunérées, cadre idéal pour passer le concours de l’agrégation de philosophie et se consacrer ensuite à l’enseignement et à la recherche. Mais l’option philosophie permet également d’intégrer les écoles de journalisme (CELSA), les écoles de commerce (HEC, ESSEC, ESCP par exemple), les IEP ainsi que les masters proposés par les universités parisiennes ou les filières sélectives (EHESS-ENS par exemple). Enfin, des études approfondies en philosophie développent un esprit critique, des aptitudes à l’analyse et à la synthèse, le sens de l’argumentation et une souplesse dans l’apprentissage qui sont autant de qualités particulièrement appréciées dans de nombreux domaines d’activité (culture, patrimoine, tourisme, médias, communication, social, humanitaire, aménagement et développement local, métiers du livre, gestion, fonctions administratives, ressources humaines, informatique, internet).

>> Bibliographie Philosophie (option) 2017-2018

L’option histoire-géographie

En Première Supérieure  moderne  (« khâgne moderne »), les étudiants choisissant la spécialité « histoire-géographie » suivent un enseignement qui vient s’ajouter aux deux heures d’histoire et aux  deux heures de géographie communes à l’ensemble de la classe.

Cet enseignement de spécialité comporte quatre heures hebdomadaires d’histoire et quatre heures hebdomadaires de géographie, dispensées par deux professeurs distincts.

En géographie, le programme de spécialité est invariant – géographie de la France – ce qui permet d’en débuter la préparation dès l’année précédente en lettres supérieures (« hypokhâgne »). Ainsi, les étudiants qui avaient choisi en première année l’option géographie sont placés dans les meilleures conditions possibles.

Ce programme est abordé au cours de l’année dans l’optique de l’épreuve écrite et orale de l’ENS de Lyon : le commentaire de carte. Le document de base, la carte au 1/25 000 de l’institut géographique national, est accompagné de documents variés : statistiques, photographies, extraits d’articles,  extraits de cartes d’édition  plus ancienne…

Les quatre heures hebdomadaires sont réparties entre cours de géographie régionale et travail en situation sur les documents suivi d’une synthèse. Des devoirs d’entraînement en temps limité dans les conditions d’une épreuve de concours sont proposés à intervalles réguliers, en plus des concours blancs organisés trois fois dans l’année par l’ensemble des professeurs de la classe.

En histoire comme en géographie, l’effectif réduit (généralement une quinzaine d’étudiants) permet un suivi pédagogique attentif et individualisé, et favorise une excellente entente entre les étudiants en même temps qu’une émulation. Les étudiants sont invités à travailler en équipe et les doublants jouent un rôle moteur auprès de leurs camarades moins expérimentés.

Madame Solotareff, professeur de géographie,
Monsieur Albertini, professeur d’histoire.

Programmes d’option histoire de l’ENS Lyon des dernières années :
Session 2013 : La guerre de Cent Ans – L’Atlantique au XVIIIe siècle
Session 2014 : Le monde grec de 431 à 323 – L’Occident autour de l’An Mil
Session 2015 : La vie politique à Rome (133 avant notre ère – 14 de notre ère) – Protestants et protestantisme dans l’Europe du XVIe siècle
Session 2016 : le monde franc de la fin du Ve siècle à 768
Session 2017 : Rome et Carthage du Ve au 1er siècle avant JC – La guerre de Cent Ans

>> Bibliographie Géographie (tous niveaux) 2017-2018

L’option anglais

Les optionnaires d’anglais peuvent passer le concours de l’ENS de Lyon (LSH), qui propose 34 postes au sein de la série « langues vivantes », et celui de l’ENS de Paris-Saclay (ex-Cachan), qui en réserve 9 aux anglicistes exclusivement. En plus de trois heures de cours de tronc commun préparant à l’épreuve écrite du concours, les optionnaires d’anglais – une douzaine d’élèves en moyenne – suivent huit heures hebdomadaires d’enseignement de spécialité se répartissant ainsi :

  • trois heures hebdomadaires d’entraînement au thème littéraire, en préparation à l’épreuve écrite du concours, avec pour objectif la traduction de vingt à trente textes entre septembre et avril ;
  • deux heures de préparation à l’oral de littérature sur programme de l’ENS LSH (trois œuvres renouvelées annuellement : une pièce de William Shakespeare, un roman et un recueil de poèmes) et à celui, hors programme, de Cachan : une fois passées les épreuves écrites, ce sont alors cinq heures hebdomadaires qui sont consacrées à ces travaux littéraires ;
  • deux heures de préparation à l’épreuve orale journalistique hors programme du concours de Lyon ;
  • deux heures par quinzaine de préparation à l’épreuve orale journalistique sur programme du concours de Cachan (programme renouvelé tous les deux ans, le programme 2017-2019 étant intitulé « L’immigration en Grande-Bretagne et au États-Unis dans les années 2010 : enjeux politiques et sociaux. »)

L’évaluation du travail repose sur un rythme régulier de devoirs libres et surveillés (un par quinzaine), trois concours blancs réalisés dans des conditions semblables à celles du concours, des explications de texte effectuées régulièrement par les élèves en cours, ainsi que deux interrogations orales individualisées (ou « kholles »). Les élèves disposent par ailleurs d’équipements multimédias leur permettant de s’entraîner à l’oral ou de visionner des films faisant écho au programme de l’année en cours, d’un CDI et d’une bibliothèque réservée aux CPGE où ils peuvent profiter des ressources précieuses du rayon « anglais » et consulter les périodiques auxquels le lycée est abonné (The Guardian Weekly, The Economist, etc.).

Chaque année, un séjour de trois jours en pays anglophone est également organisé à l’intention des optionnaires à l’issue des épreuves écrites du concours. En 2016, le séjour avait lieu à Londres, avec comme point d’orgue la représentation de A Midsummer Night’s Dream au Globe Theater. En mai 2017, il s’est déroulé à Dublin, avec, entre autres, une visite de Trinity College et de l’historique usine Guinness, un Literary Pub Crawl et une promenade ensoseillée le long de la plage de Dun Laoighaire, sur les traces de James Joyce.

Les élèves intéressés par l’option anglais peuvent par ailleurs avoir un aperçu de nos activités en consultant le blog de la classe à l’adresse https://kmanglaiscondorcet.wordpress.com

Les élèves extérieurs au Lycée Condorcet souhaitant suivre l’option de spécialité anglais doivent faire parvenir dès que possible un dossier de candidature complet au secrétariat de madame le proviseur. Ce dossier devra impérativement contenir :

  • une copie des bulletins de la classe de lettres Supérieures et, dans le cas de futurs « khûbes », de la classe de première supérieure ;
  • une lettre de motivation précisant les raisons de la candidature à l’option anglais au lycée Condorcet ;
  • dans le cas de futurs khûbes, une copie du relevé des notes obtenues aux concours

Les lettres de recommandation sont également bienvenues.

En cas de réponse positive, les élèves devront compléter un dossier d’inscription administrative, dossier pouvant être téléchargé à cette adresse : http://www.lycee-condorcet-paris.fr/inscription-cpge.html

>> Bibliographie Anglais (Option) 2017-2018

L’option arts plastique

L’horaire de l’option se distribue en hypokhâgne comme en khâgne moderne sur six heures qui ne sont plus vouées qu’à l’histoire de l’Art en khâgne.

Si le programme en hypokhâgne d’histoire et théorie des Arts reste généraliste, s’essayant à couvrir la période s’inscrivant du « Moyen- Âge à nos jours » à travers des thématiques, investiguant ce qui concerne la muséographie, le marché de l’Art et les manières d’analyse des œuvres, celui de la classe supérieure se concentre sur les thèmes à étudier pour le concours de l’ENS LSH.

L’emplacement idéal du lycée Condorcet permet les déplacements rapides dans toutes les expositions et musées qui permettent de voir les œuvres in situ dans les meilleures conditions. Ces visites sont une composante essentielle dans le travail d’apprentissage en Histoire de l’Art.

A cet égard de nombreux voyages sont effectués à l’étranger au regard des programmes proposés. Ainsi l’année dernière ont eu lieu un voyage à Venise pour les hypokhâgnes et deux pour les khâgnes, à Londres puis à Barcelone. Et cette année, Amsterdam à la Toussaint, Venise en mai et Londres entre les deux.

Préparation à l’épreuve de presse anglais

En khâgne, le cours de presse prépare les élèves à l’épreuve de commentaire de texte d’actualité faisant partie du concours d’entrée à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon. C’est une épreuve orale d’admission qui nécessite une préparation rigoureuse et un investissement régulier de la part des élèves tout au long de l’année. Bien que les supports (des articles de presse) ne soient pas les mêmes que ceux du tronc commun qui sont des textes littéraires, les points de civilisation et d’histoire abordés en cours s’avèrent d’une grande utilité pour le commentaire littéraire et il va sans dire que l’apprentissage du vocabulaire vient enrichir le lexique étudié en tronc commun.

Pour répondre au format de l’épreuve le cours hebdomadaire de 2 heures s’appuie sur l’actualité au Royaume-Uni et aux Etats-Unis à travers l’étude d’articles de presse venant de ces deux pays donnant éventuellement lieu à des rappels historiques et civilisationnels. L’actualité est également abordée par le biais de points de presse réguliers et l’écoute de reportages audio.

Il faut dès l’été se préparer à cette épreuve en suivant les recommandations ci-dessous :

  • Lisez le rapport de concours (2016 ou 2017 lorsqu’il paraîtra pendant l’été) mis en ligne sur le site de l’ENS Lyon afin de vous familiariser avec le format de l’épreuve et les sources choisies pour les articles.
  • Tenez-vous informé de l’actualité pendant l’été en écoutant les informations sur le site des media britannique et américain : l’émission Today du matin ou PM de l’après-midi ou les bulletins d’information courts tout au long de la journée sur BBC 4 ; sur NPR, la radio publique américaine, Morning Edition ou All Things Considered. Consultez toutes les semaines la page Politics this week de The Economist qui résume les événements de la semaine.
  • Lisez régulièrement la presse afin d’améliorer votre compréhension de l’écrit. Relevez les mots inconnus (en contexte) et notez-en la traduction dans un carnet de vocabulaire. Identifiez les références civilisationnelles et historiques des articles.
  • Révisez les grandes dates de l’histoire des deux pays.
  • Revoyez les points de civilisation de base (les institutions, les partis politiques, l’éducation, etc…) en vous faisant des fiches que vous compléterez au cours de l’année.

Bibliographie :

Quelques suggestions d’ouvrages pour travailler l’histoire et la civilisation :

  • Fiches de civilisation britannique et américaine, Ellipses (3ème édition)
  • Civilisation Britannique, Peter John, Pierre Lurbe, Hachette Supérieur (édition 2017)
  • Civilisation des Etats-Unis, Marie-Claire Pauwels, Hachette Supérieur (édition 2017)

Quelques suggestions de sites internet pour réviser l’histoire :